Jardin Public - Jardin des Arts

Le Jardin de Verre est imaginé, administré et animé par l’Association de Développement Artistique du Jardin de Verre que chacun peut librement rejoindre afin d’épauler l’équipe des professionnels chargée de la mise en oeuvre d’un projet collectif (implication dans les équipes d’organisation, contribution à la réflexion sur la programmation, promotion des activités…).
Pour devenir adhérent, il convient de prendre connaissance des statuts et de retourner la demande d’adhésion avec la cotisation annuelle. [Montant de la cotisation : 7,00 €]
Le Jardin de Verre est une association gérée dans le cadre d’une délégation de service public confiée par la Ville de Cholet.

Equipe

Le Jardin de Verre est administré par l’Association de Développement Artistique du Jardin de Verre

Le fonctionnement est assuré par une équipe de 7 permanents, 10 intervenants-enseignants sur l'ensemble des ateliers et plus de 20 techniciens, intermittents du spectacle

Contacter l'équipe permanente

    Billetterie et secrétariat
    Audrey Pinson - audrey.pinson(at)jardindeverre.fr
    Administration
    Annie Guittet - annie.guittet(at)jardindeverre.fr
    Régie technique
    Marc Brière - marc.briere(at)jardindeverre.fr
    Bar Cabotin / accueil compagnies
    Cécile de Lumbée - cecile.delumbee(at)jardindeverre.fr
    Communication
    Sébastien Pasquier - sebastien.pasquier(at)jardindeverre.fr
    Action culturelle
    Maryline Métayer - maryline.metayer(at)jardindeverre.fr
    Direction
    Francois Gabory - francois.gabory(at)jardindeverre.fr
    Président
    Jean-Yves Bouchet
icone

Le Jardin de Verre accueille dans ses murs des créateurs et acteurs culturels en accord avec le projet associatif

Mademoizelle Zig Zag

Mademoizelle Zig Zag est l’atelier de création de costumes et de vêtements de Anne-Claire Ricordeau, pour les compagnies de théâtre, de danse, de cirque, professionnelles et amateurs, et les particuliers. Mademoizelle Zig Zag propose tous types d’ateliers autour du costume, du vêtement, et de la création textile. Interventions et sensibilisation auprès des collégiens et lycéens sur le métier de costumière.
Site Web

Le Sonographe

Créatrice sonore, Cécile Liège produit des sonographies, des ateliers et des créations sonores : "C’est armée d’un petit magnétophone que Cécile, enfant, enregistre déjà les sons qui l’entourent, la voix d’un proche ou le murmure d’un ruisseau. Ecouter ces enregistrements simples lui procure une émotion physique qui la bouleverse. Chez ses parents, la radio est toujours allumée. Avec sa sœur, elle invente alors ses premières émissions sur Radio Marie FM, une onde familiale et confidentielle ! Quelques années plus tard, ses études la conduisent à Paris où elle étudie la gestion culturelle. Le recul intellectuel qui lui est enseigné la stimule. Elle se tourne ensuite vers une formation de journaliste à Strasbourg. Elle y travaille notamment l’expression sonore sous une forme documentaire pour les ateliers de Création radiophonique de l’Est, ce qui lui permet de consacrer du temps à ceux qu’elle interview. Quand elle revient dans la région, elle brise définitivement les carcans de l’apprentissage grâce aux magazines qu’elle réalise pour Alternantes FM. L’opportunité de réaliser un documentaire sonore sur une cité ouvrière la conforte dans sa volonté d’orienter son travail vers des formats libres. Puis elle rencontre un photographe avec qui elle monte des expositions et prend peu à peu ses marques en tant qu’auteur. Ayant entendu parler du métier de biographe pour inconnus, elle pense qu’enregistrer leurs voix permettra de plonger dans leur univers en restituant l’authenticité de leurs émotions. Elle construit son projet, intitulé le Sonographe, autour de cette idée. Elle anime également de nombreux ateliers sous des formes différentes : émissions radio, fictions, adaptations de romans ou de contes. Elle réalise aussi des paysages et des balades sonores. Créative, et artiste bien qu’elle contourne pudiquement ce terme, elle saisit des bribes de réalité et nous en chuchote la poésie au creux de l’oreille." Fanny Courtiau.
Site Web

Retour en haut