Spectacles en Saison

Spectacle Annulé !

La convivialité

La faute de l’orthographe

mercredi 2 décembre [20h]

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron | Compagnie Chantal & Bernadette

Tout public à partir de 16 ans – durée 55 mn

espace théâtre | Théâtre humour

Le Jardin de Verre est fermé au public jusqu’au 5 janvier.

L’échange ou le remboursement des places peut être effectué par courrier, en retournant le formulaire téléchargeable dûment rempli et adressé à Jardin de Verre, 13 bd Gustave Richard 49300 Cholet, accompagné des billets concernés et d’un Relevé d’Identité Bancaire.

En accord avec les équipes artistiques, les Jardiniers s’efforcent de reprogrammer certains spectacles sur la saison 2021/2022. Nous vous en informerons le plus tôt possible.

  • Tarif A
  • Acheter sa place

Conférence-spectacle pop et iconoclaste sur l’invariabilité du participe passé des verbes qui utilisent l’auxiliaire avoir en fonction de la position du complément dans la phrase. « Le spectacle des Belges qui veulent simplifier la langue française » : tout est faux dans cette phrase. Pas « simplifier » mais faire preuve d’esprit critique. Pas « des belges », mais des passionnés qui veulent partager les découvertes des linguistes. Pas même la langue, seulement son orthographe. Car l’orthographe, c’est pas la langue, juste le code graphique qui permet de la retranscrire.
Une approche pop et iconoclaste, pour dédramatiser un débat et aussi parce qu’il faut bien avouer que l’Académie Française a un vrai potentiel comique…Notez que tout n’est pas faux : il s’agit bien d’un spectacle… Et drôle en plus.
C’est quand la dernière fois que vous avez changé d’avis ?

Conception et écriture : Arnaud Hoedt et Jérôme Piron – Avec Philippe Couture, Arnaud Hoedt, Jérôme Piron, Antoni Severino (en alternance) – Direction technique et régie : Charlotte Plissart – Co-mise en scène : Dominique Bréda, Arnaud Pirault et Clément Thirion Création vidéo : Kévin Matagne –
Conseiller technique : Nicolas Callandt –
Conseiller artistique : Antoine Defoort –
Assistanat à la mise en scène : Anaïs Moray

Retour en haut